LA VOIE DU ฿ITCOIN

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 8 octobre 2019

95 - De la Start-up et de la Nation

Overdose bullshitL'ouvrage d'Arthur de Grave, qui se présente lui-même comme propagandiste, est évidemment ce qu'on appelait jadis un brûlot. Reprenant sur un ton toujours provocateur l'une des ambitions proclamées du régime actuel, pour en faire un bobard creux destiné à envelopper tout autre chose (parce que c'est notre projet) sa lecture divertira la frange libre penseuse de mes lecteurs, et agacera ceux qui espèrent quelque changement d'un pouvoir politique ayant su adapter certains codes jeunes, ou simplement rajeunis. Or qui bene amat, je pense que se faire étriller peut avoir des vertus.

De cet ouvrage de moins de 100 pages au format poche, je ne vais évidemment pas faire un résumé. Je souhaite simplement ici pointer quelques idées fortes, qui évidemment ne seront pas sans rapport avec « la technologie blockchain » même si celle-ci, qui génère elle-même une overdose de bullshit, n'entre pas directement dans la cible du snipper. J'assume donc ici une lecture biaisée.

Lire la suite...

mardi 1 octobre 2019

94 - Une monnaie privée en France !

L'agenda politique sur la monnaie numérique publique, ainsi que ma récente visite du Musée créé par la Banque de France m'ont conduit à de multiples réflexions. Qu'un ministre ne veuille pas de monnaie privée sur notre sol (curieux, d'ailleurs que ce soit précisément ce mot à double sens qui affleure ici) c'est une chose. Que la chose soit impensable en est une autre.

On va parler ici d'une monnaie privée émise justement par ...un ministre, et pas n'importe lequel. Au coeur de l'appareil d'Etat, et en plein centre de la France.

Le double tournois de 1636

Lire la suite...

dimanche 22 septembre 2019

93 - Une si belle Banque

J'ai été invité (autant l'avouer) par un ami travaillant à la Banque de France (autant l'avouer, aussi) à visiter Citéco, à savoir l'ancienne succursale installée dans le 17ème dans le magnifique Hôtel parisien du banquier Gaillard (1821-1902), bâtiment somptueusement restauré puis transformé en un musée finement décrit par l'un de ses promoteurs, Marc-Olivier Strauss-Kahn, comme un château Poudlard de l'éducation économique. Rien de ce qui est lié à la banque ou à la monnaie ne pouvant laisser indifférent ceux qui réfléchissent autour de Bitcoin, j'ai accepté avec grand plaisir et vous fait partager ici mes impressions.

place du général catroux

Lire la suite...

samedi 24 août 2019

92 - Une économie politique de l'Utopie ?

Une de mes aimables lectrices m'a signalé un article en anglais qui m'a paru suffisamment intéressant pour en proposer ici une traduction . Il est paru récemment dans la livraison d'août de la DUKE LAW & TECHNOLOGY REVIEW transcrivant les actes du colloque THE PAST AND FUTURE OF THE INTERNET consacré à John Perry Barlow. L'article en question est dû à Yochai Benkler, professeur de droit à Harvard. Je ne souscrirais pas forcément à toutes ses assertions, mais puisqu'on me dit avoir songé à mon blog en le lisant... je laisse le lecteur se forger son opinion.

Lire la suite...

mardi 9 juillet 2019

91 - La confiance, disent-ils

Le jugement de Gdansk (détail) de MemlingLes conditions du millésime 2019 du baccalauréat (pesée des candidats, émission du diplôme) ne peuvent laisser indifférents ceux qui, dans le domaine de la valeur, soutiennent que cette valeur doit avoir quelque chose d'intrinsèque, et non procéder entièrement de ce que l'on peut nommer au choix loi (νόμος, nomos) ou consensus social ou encore pacte républicain, mais qui finit toujours par ne s'ajuster qu'au plan com' du responsable politique du jour quand ce n'est pas à son plan de fuite.

Ce qui a été présenté comme une mesure technique prise sous la contrainte suscitée par « une infime minorité de preneurs d'otages » risque d'en dire long tant sur la valeur que nous accordons à la valeur, que sur celle que nous sommes encore censés accorder à la légalité.

Lire la suite...

lundi 24 juin 2019

90 - Un rival de Mark

L'événement a pu passer inaperçu. Il est vrai que la semaine dernière le lancement de la monnaie de Facebook a bénéficié d'un exceptionnel coefficient multiplicateur, j'entends par là un ratio incroyable entre le nombre de pages de commentaires et les 12 pages du papier blanc, comme on dit. Mais tandis que nos autorités brandissaient leur sabre de bois en assurant que jamais le Mark Libre ne serait une monnaie souveraine, on se contentait d'envoyer les gendarmes contre le sieur Nicolas Mutte, coupable d'avoir imprimé, comme prince de Seborga, plus de billets qu'il n'en faudrait pour une honnête partie de Monopoly en temps de canicule, et quelques passeports qui risquent de ne jamais lui servir.

faux luigi

Lire la suite...

mardi 23 avril 2019

89 - Renaître ?

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame a fourni une occasion de réfléchir à de nombreux sujets. J’avoue avoir été troublé de réaliser que j’en avais déjà abordés plusieurs ici, et assez récemment : ainsi sur ce qu’est un monument, mais aussi sur les rapports profonds de l’art et de l’argent.

Au risque (assumé) de passer pour un petit métaphysicien du bitcoin, je voudrais partager ici quelques pensées, généralement douloureuses, et dont certaines ne concernent pas si indirectement que cela ceux qui suivent « la Voie du Bitcoin ». Assez pour que, dès le lendemain à 6 heures du matin, j’ai commencé à réfléchir avec Grégory Raymond (journaliste à Capital) à l’opération « Notre Dame des Cryptos » à laquelle vous pouvez participer en cliquant sur le bouton en haut à droite. Parce que ce qui est numérique n'éloigne jamais de ce qui est vrai.

le_scan_ND_2010.jpg Image 3D Andrew Tallon, 2010

Lire la suite...

lundi 22 avril 2019

88 - Remède contre l’hystérie numérique

remede contre l'hystérie numériqueVoici un livre où le mot « bitcoin » est inconnu, et où le mot « blockchain » n’apparaît qu’une fois, explicité en bas de page de façon plutôt expéditive. Je pense quand même qu’il a de nombreux développements de nature à nous intéresser. Les deux auteurs, que je ne connais pas, ont de solides références, et une expérience commune d’enseignement à Sciences Po qui leur permet de maintenir un précieux contact avec les rêves (et les illusions) des plus jeunes. Au risque d’assumer, parfois, le mauvais rôle de l’aîné sceptique et ronchon, ils passent un utile décapant sur l’épaisse couche de lieux communs qui recouvre presque tout ce qui se dit et s’écrit en matière de « révolution numérique ». Avec quelques considérations que les plus prudents prendront la soin de méditer.

Lire la suite...

lundi 1 avril 2019

87 - L'étalon Bitcoin

Il est bien difficile de publier un compte-rendu de lecture d’un ouvrage qui a, lors de sa publication en 2018, reçu de tels éloges de certains de nos amis*, tout heureux d'avoir enfin un économiste pour clamer que Bitcoin était de la vraie monnaie et même l'étalon futur des vraies monnaies. C'est plus difficile encore d’exprimer des réserves quand l’éditeur de la traduction française vous en a gentiment adressé un exemplaire pour revue.

Ammous édition françaiseL’excellente préface du délicieux Nassim Taleb, avec son ironie de dandy sur les experts, m’encourage cependant à me laisser aller, ni plus ni moins autorisé que tout un chacun. Au passage, saluons sa belle définition de Bitcoin comme « police d’assurance contre un futur orwellien ».

« L’Histoire » nous dit dès son prologue S. Ammous « quand elle est examinée attentivement, peut prédire l’avenir ». Voilà le premier caillou sur lequel je bute. Éclairer le présent, projeter même une lumière sur le futur, suggérer des schémas, pressentir des risques… oui. Prédire l’avenir, aucun historien ne dira cela. En outre S. Ammous n’est pas historien, il le confesse lui-même juste après : il est économiste ayant suivi une formation d’ingénieur. Il va pourtant livrer en ouverture 70 pages d’analyse historique qu’il nous faut tenter de juger sans trop d’a priori.

Lire la suite...

dimanche 3 mars 2019

86 - Cryptocommunisme ?

Cryptocommunisme Alizart 2019Voici un petit livre qui peut soit enflammer l’imagination soit faire grincer les dents, selon que le lecteur se montrera ouvert à d’autres pensées ou bien droit dans ses bottes, lesquelles n’auront souvent foulé qu’un seul chemin.

Mark Alizart poursuit celui qu’il a commencé de parcourir avec Informatique céleste sur des sentiers hégéliens. Et fort logiquement cela le mène à Marx.

Lire la suite...

- page 1 de 10