jeudi 1 avril 2021

108 - La monnaie qui n'existait pas mais faisait très peur

La lecture du millième papier d'universitaire opportuniste, non-spécialiste venu déposer sa gerbe de tulipes au pied du monument funéraire de Bitcoin (techniquement un « cénotaphe » ) m'a fait souvenir d'une étrange monnaie, qui n'exista jamais mais qui fichait quand même une satanée trouille au « gouvernement légitime ».

On est en 1814. Napoléon est à l'île d'Elbe. Non pas comme prisonnier, mais comme souverain, au termes du Traité dit de Fontainebleau, signé le 11 avril avec les puissances coalisées contre la France.

Or un souverain, normalement, ça a bien le droit de battre monnaie, non ? « C'est même à cela qu'on les reconnait » a-t-on envie d'ajouter en ce jour où les plaisanteries sont (encore) autorisées.

Lire la suite...

mardi 2 mars 2021

107 - Ne plus descendre dans l'Arène ?


On a beau faire, on a beau dire, on est toujours surpris par la fabrique de l'opinion.

Dans un pays où la culture mathématique est tellement faible que la seule chose que l'on remarque quand le chef du gouvernement se trompe (ou nous trompe) avec un graphique dont l'axe des abscisses est décalé de 6 jours et celui des ordonnées (*) de 30%, c'est l'inversion du drapeau français sur une slide de son pénible show... il y a peu à espérer des « débats » sur un sujet techniquement complexe, philosophiquement innovant et politiquement radical comme Bitcoin.

La hausse du bitcoin, la bulle du bitcoin, la folie du bitcoin ont ressurgi ces dernières semaines, avec peu de « variants » par rapport à la précédente édition en fin 2017.

En gros, ça donne quelque chose comme ça :


Lire la suite...

vendredi 26 février 2021

106 - Un bon croquis, vraiment ?

« Méfiez-vous des citations que vous trouverez sur Internet, disait Napoléon ; il est bien incertain de savoir si elles sont authentiques ». A dire le vrai, la fonction magique copier-coller n'a fait qu'empirer une situation qui n'était déjà guère transparente auparavant. Mais pour en rester à Internet et à l'empereur, un mot vient à l'esprit, celui selon lequel « un bon croquis vaut mieux qu'un long discours ».

Parce qu'en matière de tir médiatique (ou politique) contre Bitcoin, quand on a épuisé les boutades, il se fait un emploi massif de petits dessins, notamment la « courbe de la bulle » dans laquelle par une coquetterie pédante on tente d'inscrire pour faire bon poids la « courbe de la tulipe ».

Que valent ces dessins ? Et d'une manière générale, que valent ces « bons croquis » ?

Napoléon fondant le Prix TulipeMême le professeur Tulard, qui connaît la vie de son héros minute par minute, parle de « la formule qu'on lui prête » et sans l'écrire (par crainte qu'on ne la trouve finalement dans la marge d'un livre ou sur un papier gribouillé sur un champ de bataille) laisse entendre qu'elle a été forgée. Napoléon était grand écrivain, et de Brienne à Sainte-Hélène, notoirement très gros lecteur.

Qu'importe ! Elle est fort pratique, l'histoire du bon croquis, pour légitimer l'emploi massif de PowerPoint, ce logiciel qui rend stupide, pour citer James Mattis lequel était général lui aussi, et pour faire passer de simples infographies pour des arguments étayés.

Sans chercher à savoir si l'année 2021 doit ou non être marquée par une correction, je suis donc revenu sur ce qui se disait, s'écrivait et se dessinait en 2017-2018.

Lire la suite...

lundi 15 février 2021

105 - La cryptologie au coeur du numérique


Ce petit ouvrage du grand Jacques Stern est du type que l'on devrait largement offrir à bien des gens qui parlent à tort et à travers de secret et s'offusquent de la seule mention de l'anonymat de façon ignare et irresponsable.

Comment, demande Stern, un art ancestral peut-il, d'Al Kindi et Al Khwârizmî à Diffie et Hellman, devenir une science moderne ? J'avoue avoir appris grâce à lui que les lettres n, p et q utilisés en 1978 par l'article définissant le RSA étaient déjà employés en 1763 par Euler pour présenter dans la revue de l'Académie de Saint-Petersbourg le théorème d'arithmétique modulaire qui porte son nom.

Lire la suite...

mercredi 16 décembre 2020

104 - Séparation

(les illustrations proviennent toutes de l'album Nope en Stock)

Est-ce un effet du hasard si l’incroyable séquence laïciste que nous vivons depuis des semaines, avec sa réaffirmation emphatique de « principes républicains » taillés sur mesure, coïncide avec les déclamations ministérielles visant à défendre la monnaie de l’État en réglementant à outrance tout ce qui de près ou de loin en menacerait son monopole absolu ? Je ne le crois pas.

Une réaction superficielle aux derniers exploits régulatoires de nos ministres consiste à incriminer leurs hymnes hypocrites à la Blockchain-Nation, dont la France serait un parangon, pour les mettre en rapport avec la cerfa-ration quotidienne de règles absurdes qu’ils nous imposent (1), mais aussi avec une prétentieuse inculture technologique, plaisamment résumée par le nouveau hashtag #3615crypto.

Je propose ici de prendre un satané recul, jusqu’en novembre 1789, pour examiner les choses dans une perspective longue, et voir ce que la rhétorique laïque et la régulation monétaire nous disent toutes deux de « nos valeurs » comme disent ceux qui parlent pour les autres, mais aussi pour voir ce que la logique de « séparation » pourrait signifier.

Lire la suite...

lundi 9 novembre 2020

103 - Un virus « souverain »

A ceux qui, comme moi-même, pensent que Bitcoin est fondamentalement une « monnaie souveraine » la lecture du petit livre de Donatella Di Cesare apportera, malgré tout ce qu'il contient de lueurs de fin du monde de nature à rendre chagrin ses lecteurs, quelques pistes pour stimuler la réflexion.

Je n'entends pas tordre le propos de cette philosophe italienne qui, en se penchant sur les questions politiques et éthiques à l’ère de la mondialisation, interroge des phénomènes actuels comme celui de la terreur, face cachée de la guerre civile mondiale qu'elle perçoit, ou comme la souveraineté, qu'elle examine à la lumière de Spinoza. Mais il se trouve que bien des choses qu'elle dit de ce virus qui se rit des frontières et des vieilles souverainetés construites à leur abri s'appliquent de façon trop troublante aux grandes cryptomonnaies pour que cela ne puisse pas être relevé.

Lire la suite...

jeudi 5 novembre 2020

102 L'incroyable prix de la Monnaie des Assassins

Un prix incroyable !

Et non, ce titre racoleur ne va pas me conduire, en ce 5 novembre, à ne parler que de Bitcoin !

Je veux parler d'une pièce d'or vieille de plus de 2000 ans et dont le prix a atteint 2.700.000 £ pour 8 grammes d'or. Une pièce d'or assez étonnante, tant par son extrême rareté que par son motif : la célébration de l'un des plus célèbres assassinats politiques de tous les temps.

Il s'agit du lot 463 de la vente menée le 29 octobre dernier par la maison ROMA NUMISMATICS, 20 Fitzroy Square, Londres (métro Warren Street). Côté face le visage de l'assassin Brutus, côté pile son poignard et celui de son complice Cassius entourant le bonnet phrygien, antique symbole républicain, au-dessus de la légende EID MAR (Eidibus Martiis : AUX IDES DE MARS).

L'attention des non-numismates avait été attirée sur ce magnifique objet par le blog de Pierre Jovanovic avec une présentation spectaculaire, mais un peu expéditive.

Lire la suite...

samedi 19 septembre 2020

101 Les Gafa et le pouvoir du Pouvoir

toledano gafa odile jacob.jpg, sept. 2020Joëlle Toledano est une figure respectée du monde officiel. Elle est considérée comme une spécialiste de la réglementation des marchés, a siégé plusieurs années à l’ARCEP, a enseigné la gouvernance de la régulation à Dauphine.

C’est en même temps une personne curieuse de la nouveauté, active au board de plusieurs jeunes entreprises du monde numérique, qui a dirigé en 2018 la mission de réflexion confiée à France Stratégie sur les enjeux des blockchains et qui a participé aux échanges cordiaux de plusieurs « Repas du Coin », sans forcément partager toutes les convictions des bitcoineurs militants.

Son ouvrage est donc très bien informé, équilibré et lucide, y compris quant aux limites des solutions possibles si l’on souhaite, comme elle-même, astreindre des entreprises hors-normes aux normes réglementaires de l’État de droit et de la concurrence non faussée.

Lire la suite...

mardi 15 septembre 2020

100- Le sang

Voici un billet dont le sujet m'avait été suggéré d'abord par une simple homophonie, ensuite par une réelle intuition. Il m'a conduit à quelques recherches fécondes. Le sang, liquide infiniment précieux, que l'on versa bien avant de verser des sommes d'argent, le sang qui eut un prix des siècles avant l'invention de la monnaie, que pouvait-il nous dire de la valeur que doit avoir une monnaie, surtout en ayant Bitcoin en tête ?

Est-ce que, pour suivre un simple jeu de mot initial, je ne m'aventurais pas dans une quête peut-être sacrée mais où le sol allait se dérober sous mes pas ?

bitcoin graal.jpg, sept. 2020S'il me fallut plus de six mois pour écrire ce billet n°100, c'est que je consacrais d'abord le temps de confinement à me faire un sang d'encre, j'entends à soigner mes angoisses par l'écriture sur d'autres sujets. Ensuite, durant l'été, il me fallut rechercher dans tous les endroits où je stocke du livre l'utile ouvrage de Jean-Paul Roux, Le Sang, trop superficiellement feuilleté à sa sortie en 1988 et depuis lors peut-être sottement prêté à quelque ami indélicat (devenu de ce fait frère de sang) et enfin à le racheter et à le relire. Voilà, pour le making of.

Lire la suite...

samedi 21 mars 2020

99 - Le papier

le papier.jpg, mar. 2020Il faut croire que « en dépit de mon plein gré » j'ai avec la publication de Objective Thune quelque peu accéléré la propagation de mèmes Tintin dans la communauté des cryptomonnaies.

En tout cas on m'en envoie de toutes sortes, du meilleur au pire...

Celui-ci que, par égard pour mes lecteurs, j'ai restitué avec une meilleure définition, a conduit à des correspondances et des conversations fructueuses.

Au-delà de ce qui n'eût été qu'une trivialité lorsque les plus hautes autorités nous incitaient à continuer de vivre, sortir, work hard play hard et toutes ces choses d'un passé soudain aboli, la ruée sur le papier dit hygiénique révèle bien des choses et s'annonce probablement comme inaugurale. D'autant que la monnaie aussi est de papier...

Lire la suite...

- page 1 de 11