samedi 21 mars 2020

99 - Le papier

le papier.jpg, mar. 2020Il faut croire que « en dépit de mon plein gré » j'ai avec la publication de Objective Thune quelque peu accéléré la propagation de mèmes Tintin dans la communauté des cryptomonnaies.

En tout cas on m'en envoie de toutes sortes, du meilleur au pire...

Celui-ci que, par égard pour mes lecteurs, j'ai restitué avec une meilleure définition, a conduit à des correspondances et des conversations fructueuses.

Au-delà de ce qui n'eût été qu'une trivialité lorsque les plus hautes autorités nous incitaient à continuer de vivre, sortir, work hard play hard et toutes ces choses d'un passé soudain aboli, la ruée sur le papier dit hygiénique révèle bien des choses et s'annonce probablement comme inaugurale. D'autant que la monnaie aussi est de papier...

Lire la suite...

mercredi 5 février 2020

97 - Objective Thune, le défi

Illustration de Pamina CalistiVoilà, c'est fait, le livre est publié.

On verra bien ce qu'il nous vaudra, mais il faut commencer par dire, quelques heures seulement après l'événement, l'immense bonheur de se retrouver, si divers (bitcoineurs, famille, amis d'une autre vie parfois, car la Voie du Bitcoin fait toujours retour vers nos autres chemins) autour de l'improbable rencontre de Tintin et de Bitcoin.

Cela fut célébré au cours d'une soirée privée grâce à l'accueil toujours bienveillant de Maltem (déjà sponsor en 2017 de Bitcoin Pluribus Impar )

Lire la suite...

vendredi 20 décembre 2019

96 - Objective Thune, le cheminement

Tintin et Bitcoin, deux passions artificiellement réunies, ou deux angles d'approche d'une même réalité ? rencontre

Pour reprendre les mots de Philippe Ratte, avec qui je publie dans quelques jours une étude décalée, « l’idée est que les deux angles éclairent un même objet obscur, que leur rapprochement met en évidence. Ainsi l’interférence entre les ondes légèrement décalées d’un laser frappant un même objet permet-elle d’en tirer l’hologramme».

Je ne vais pas ici défraichir le sujet ni répéter sa présentation. La souscription est en cours et ne durera pas longtemps ! Les moins dégourdis peuvent écrire ici objectivethune@protonmail.com

Il ne s'agit pas, malgré ce qui a pu être dit ou écrit, d'une « nouvelle aventure de Tintin », même si l'éditeur a voulu lui en donner le format. Il s'agit moins encore d'une parodie ; et si l'humour n'est je l'espère jamais absent, il cible bien davantage les forteresses de la finance que l'aimable gentilhommière de Moulinsart.

Lire la suite...

jeudi 28 janvier 2016

40 - Tintin et l'hype"Я"texte

Chacun a compris ici ou sur le site ami bitcoin.fr que je fais partie, quelque part entre 7 et 77 ans (et plus près de la limite haute) d'une des nombreuses générations Tintin. Depuis plusieurs jours je méditais un nouveau billet avec l'idée de l'illustrer par de curieux détournements de cette œuvre immense. Les événements, comme on va le voir, se sont télescopés ce qui m'a paru un signe étonnant.

De quoi s'agissait-il au début ? Des liens hypertextes, qu'un amendement proposé par deux députés vise ni plus ni moins qu'à interdire.

Tintin et l'hypertexte

Lire la suite...

dimanche 13 septembre 2015

29 - Retour à Tintin

on va rireJe viens de publier sur le site bitcoin.fr et à la demande de ses fondateurs un cycle de billets tournant autour de "l'identité du bitcoin". En tentant de répondre à la question de savoir pourquoi son logo usuel est de couleur orange, il y a une petite vignette de Tintin qui m'est revenue à l'esprit.

Presqu'anecdotique dans le récit où elle figure, elle m'a pourtant semblé faire le lien entre deux textes publiés ici l'an passé.

Pourquoi revenir à Tintin?

Lire la suite...

mardi 15 juillet 2014

5 - Tintin et le trésor de Nakamoto

Tout l'avenir est dans Tintin. C'est affaire de temps, comme chez Nostradamus, mais tout finit par se révéler.


un trésor célèbre

J'ai relu Le secret de la Licorne et Le trésor de Rackham le Rouge. Et puisqu'il s'agissait de parchemins et de manuscrits anciens, je les ai relus dans l'édition originale de 1942 et 1943, avant de vérifier certains points et de mesurer quelques écarts dans l'édition en couleur.

Il ne m'a pas paru anecdotique que l'aventure dans laquelle je retrouvais tant d'évocation du bitcoin fût justement celle que deux psychanalystes considèrent comme centrale dans l'exploration du drame secret de leur auteur. J'ai donc aussi relu ce qu'en disaient d'un part Serge Tisseron, dans son Tintin chez le psychanalyste paru en 1985 et Michel David, dans son livre ultérieur, Une psychanalyse amusante, Tintin à la lumière de Lacan, paru en 1994. J'y reviendrai à la fin de ce billet.

Lire la suite...